DÉLÉGUÉ MÉDICAL

        Le délégué médical est un métier en pleine mutation. Auparavant le nombre de DM était restreint, médecins et pharmaciens, peu nombreux aussi étaient disposés à les recevoir plus facilement. Actuellement le métier de délégué médical exige beaucoup  plus de patience et d'organisation. En effet il y'a énormément de concurrence et les médecins sont de plus en plus sollicités et manquent de temps. Ils deviennent plus exigeants et n'écoutent que les DM les plus compétents.

 

        Le délégué médical est un collaborateur d'un laboratoire pharmaceutique ou d'une société pharmaceutique, sa mission est de présenter aux médecins et pharmaciens la carte de produits dont il est responsable afin d'obtenir des prescriptions sur les ordonnances délivrés aux patients. Son objectif est de réaliser d'une manière indirecte un chiffre d'affaires tout en respectant l'éthique et la charte déontologique du métier. 

 

        Afin de faire face aux nouvelles exigences de la profession et à une concurrence de plus en plus féroce, les laboratoires pharmaceutiques ont dû mal à dénicher des profils valables pouvant relever ce défi. 

 

        Le délégué médical compétent est un professionnel constamment à l'affût de connaissances scientifiques, techniques et communicationnelles nouvelles afin d'orienter les médecins vers une prise de décisions de prescriptions bénéfiques pour les patients. 

 

        Afin d'acquérir toutes ces compétences, le visiteur médical doit être en perpétuelle remise en question, et en quête d'amélioration continue et de perfection.

 

         Le délégué médical doit idéalement bénéficier d'une formation délégué médical dispensée par des professionnels chevronnés le préparant à affronter les situations inhérentes à sa profession. Pour pouvoir gagner la confiance des médecins, il doit non seulement connaitre mais exceller dans l'art d'écouter efficacement pour convaincre par des arguments scientifiques prouvés et vérifiables basés sur des études reconnus.

 

        Métier exigeant mais valorisant, véritable conseiller des médecins, soldat de l'ombre,  le délégué médical au Maroc joue un rôle primordial souvent méconnu du grand public.

 

        Acteur indispensable du système de santé national marocain, le délégué médical peut évoluer vers des postes de responsabilité très importants : Superviseur,  chef de produits, directeur de promotion ou carrément directeur général d'un laboratoire pharmaceutique...etc.

 

       Étant leader en Afrique, producteur de médicaments et exportateur autonome reconnu à l'international, le Maroc ne compte aujourd'hui  que 4.000 visiteurs médicaux, c'est dire que le métier a de belles perspectives d'avenir au pays et en Afrique.

 

Source: deleguemedical.ma 

 

Copyright.

Enregistré et publié en acte d’Huissier de Justice assermenté M. Abdellah Najim-Salim 

Publié et copie de propriété intellectuelle déposée  à L'Ompic de Casablanca en date du 01 Juin 2020 par autorisation du tribunal de 1ère instance de Rabat.

Toute reproduction intégrale ou partielle fera l'objet de poursuites judiciaires.

 

VIDEOS

Sanofi mis en examen pour "homicides involontaires" dans le scandale de la Dépakine

Le groupe pharmaceutique Sanofi, déjà poursuivi pour "tromperie aggravée" et "blessures involontaires" dans l'enquête sur la c...

  • 2020-08-04
  • Admin
  • 0

Quelles sont les conséquences de la pilule sur le cerveau ?

La prise d’une contraception orale dès l’adolescence peut modifier la réaction au stress et la structure cérébrale. Plus d...

  • 2020-08-04
  • Hadioui
  • 0

Coronavirus : la combinaison remdesivir et diltiazem ouvre la voie vers de nouvelles perspectives thérapeutiques

Tandis que l'épidémie de coronavirus reprend du poil de la bête à la faveur d'un relâchement du respect des gestes barrière ...

  • 2020-07-28
  • Hadioui
  • 20

''Mard Nchoufia'', maladie rare éclipsée par le Covid en cette journée mondiale

La maladie de Gougerot-Sjögren se caractérise par une sécheresse oculaire et buccale et touche en très grande majorité les fe...

  • 2020-07-28
  • Hadioui
  • 15

Pour mieux comprendre la réaction du système immunitaire face au Covid-19, des chercheurs ont choisi de s'intéresser non aux anticorps mais aux lymphocytes T et B. Et leurs résultats, parus dans "Nature", sont encourageants.

Récemment, des études ont fait l'effet d'une douche froide sur le front de la pandémie. Le 11 juillet par exemple, une étude b...

  • 2020-07-25
  • Hadioui
  • 30